Co-emprunteur : comment marche l’assurance ?

Co-emprunteur : comment marche l’assurance ?

Eric-Mey, IDIMMO, Le TUC IMMO, Newsletters, Prestige & Chateaux
Logo_International.png

Co-emprunteur : comment marche l’assurance ?

Si, légalement, l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, aucun établissement de crédit n’acceptera de vous accorder le prêt que vous demandez sans vous en faire souscrire une. Quelles en sont les modalités lorsque vous empruntez à plusieurs, par exemple en couple ?



QUELLES SONT VOS OPTIONS ?

En empruntant en couple, vous avez trois options pour la garantie emprunteur. La première : une assurance emprunteur pour un seul des deux, l’un assuré à 100 %, l’autre à 0 %. C’est la bonne solution si seule l’une des deux personnes a des revenus et que c’est elle qui rembourse le prêt. La seconde : une couverture à parts égales, soit 50 % chacun d’une couverture commune, soit deux couvertures individuelles à 100 %. La dernière : une couverture à parts inégales, en fonction de vos revenus. Par exemple l’un couvert à 70 %, l’autre à 30 %. Dans tous les cas, ensemble, vous devez être assurés au minimum à 100 % et au maximum à 200 %.

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

Le principal avantage concerne le coût : la plupart des organismes proposant une assurance emprunteur font un geste commercial pour les couples. C’est d’autant plus vrai si vous décidez de souscrire l’assurance proposée par l’établissement de crédit : une banque qui gagne ainsi deux clients au lieu d’un seul fera sans doute un effort, surtout qu’un profil couple est généralement considéré comme plus sûr qu’un emprunteur seul. Vous pouvez donc essayer de négocier. L’inconvénient en revanche, c’est que si l’un des co-emprunteurs a un moins bon profil que l’autre (par exemple en cas de grave maladie récente), cela peut faire grimper le prix.


EN CAS DE SÉPARATION

Un crédit est un engagement sur plusieurs années. Aléas de la vie obligent, il est donc important de penser à ce qu’il se passera en cas de séparation. La situation la plus simple : si chaque co-emprunteur est assuré à 100 %. Il suffit alors à celui qui renonce au bien immobilier de résilier son assurance emprunteur. Si les parts sont partagées, alors celui qui conserve le crédit devra compenser pour arriver à 100 %. Par exemple, si vous étiez chacun assuré à 50 % et que l’un des deux se retire, l’autre devra augmenter sa quotité, ce qui fera grimper le prix de son assurance emprunteur.

Pour plus d’informations, visitez notre site

J’y vais


ge_10.png

quote.png Le Groupe Eric Mey se distingue des autres enseignes du secteur de l’immobilier par sa longévité et sa pluridisciplinarité liée à ses nombreuses activités.

Cordialement,


Guillaume EYMERIC

Directeur Général Groupe Eric Mey
(c) Groupe Eric Mey 4, rue de Tourre 84100 ORANGE
 04 32 85 60 81 – 06 09 87 81 31  –  groupeericmey@eric-mey.com

Logo_EMD_Le_TUC_IDIMMO_300dpi.png

Laissez un commentaire

*

Start typing and press Enter to search